Laurence GARNIER, leader de l’opposition nantaise, et Rozenn HAMEL, Conseillère Municipale du quartier Bellevue / Chantenay, étaient hier matin dans le quartier de Bellevue à la rencontre des habitants et des commerçants de ce secteur.

Elles ont évoqué avec eux les nombreux faits d’insécurité constatés ces dernières semaines dans le quartier : agressions par balles, courses poursuites, recrudescence des cambriolages, deal de rue, rodéos, actes de délinquance commis dans les transports urbains…

Alors que le quartier a été classé ZSP (zone de sécurité prioritaire) en avril 2013, les habitants continuent à subir l’insécurité qui y règne.

Suite à ces événements, Laurence GARNIER et Rozenn HAMEL ont demandé un rendez-vous à l’Adjoint en charge de la sécurité à Nantes, afin d’évoquer avec lui les solutions à mettre en œuvre pour améliorer la sécurité de ce quartier.

Les élus de l’opposition restent vigilants face à ce fléau afin notamment que les commerces ne ferment pas dans ce quartier à cause des agressions comme c’est le cas aux Dervallières.

Ils rappellent leurs propositions faites pendant la dernière campagne des municipales : développement d’un réseau de vidéo-protection, réorganisation de l’éclairage public, renforcement de la présence humaine dans les transports en commun, mise en place du plan « voisins attentifs », remobilisation de la Police Municipale sur des missions de sécurité et de prévention de la délinquance et création d’un baromètre de la sécurité.

Ils demandent donc que toutes ces solutions soient étudiées pour lutter efficacement contre l’insécurité et garantir la sécurité, première des libertés, des Nantais.