A la veille de la rentrée scolaire, notre Groupe d’union de la droite et du centre adresse ses vœux de bonne rentrée aux élèves et à leurs enseignants. De nombreux travaux d’amélioration et de mise aux normes ont été effectués dans les écoles nantaises durant l’été. Ces projets, soutenus par le vote de notre Groupe, permettent d’offrir les meilleures conditions d’accueil pour ce retour à l’école des jeunes enfants.

La réforme des rythmes scolaires, mise en place il y a un an par une Mairie zélée, continue pourtant de poser un certain nombre de difficultés, notamment la restauration. Puisque l’objectif est d’accompagner le rythme biologique des écoliers, il conviendrait d’ouvrir les cantines dans les établissements nantais le mercredi midi pour éviter aux élèves un déjeuner tardif (après 13 heures) ce jour-là.

Par ailleurs, ces activités périscolaires sont à nos yeux l’occasion d’organiser un apprentissage alternatif de l’anglais, langue dont la maîtrise fera demain, encore plus qu’aujourd’hui, la différence sur le marché du travail européen. C’est par ailleurs un domaine de compétences où les inégalités se font cruellement sentir entre les élèves qui partent en séjour linguistique à l’autre bout du monde et ceux dont les parents n’ont pas les moyens pour cela. Comme nous l’avions exposé durant la campagne pour les municipales, nous proposons la mise en place de partenariats avec les facultés de langue et les étudiants étrangers séjournant ici pour mettre en place des activités périscolaires en langue anglaise (sport, danse etc).

Cette réforme, à laquelle 60% des Français continuent de s’opposer, doit prendre en compte toutes les données du rythme biologique de l’enfant et être l’occasion de corriger notre retard national quant à la maîtrise de la langue des échanges.