Madame le Maire, chers collègues,

Cette délibération sur le règlement intérieur est l’occasion de faire un point sur ces 6 premiers mois de mandat et sur la manière dont nous avons commencé à travailler ensemble, majorité et minorité, avec comme objectif commun l’intérêt des Nantais.

Concernant la place de la minorité au sein de cette Assemblée, il y a eu des avancées qu’il faut souligner :

  • Rendez-vous de pré-conseil,
  • Une place attribuée à Nantes Habitat, une à l’ACCOORD (à l’AG)
  • La présidence de la Commission des Finances confiée à un membre de l’opposition – même si ladite Commission a été coupée en deux et vidée d’une partie de sa substance par la même occasion !

Quelques progrès donc, mais encore beaucoup de refus sur plusieurs de nos demandes :

  • Refus de nous donner accès aux mairies de quartier pour y tenir des permanences, et refus de la même manière de nous reconnaître comme élus de quartier – nous sommes les seuls élus de cette Assemblée qui habitons Nantes mais dans aucun quartier !
  • Refus également de répondre à notre demande de rencontrer les directeurs des services, une fois en début de mandat, pas pour noyauter vos services mais juste pour savoir qui est qui et qui fait quoi dans cette grosse structure administrative qu’est la Ville ;

Un premier bilan en demi-teinte donc. « Des progrès mais peut mieux faire ». On sent que vous avez envie de créer une image d’ouverture, d’écoute, plus moderne que le fonctionnement que nous avons connu à Nantes ces dernières années – ce qui n’est pas très compliqué ! – et en même temps on voit que tout cela est encore bien timide. Vous qui nous parlez beaucoup de co-construction et de faire ensemble, nous espérons que cela s’appliquera aussi aux élus de votre minorité, qui représentent plusieurs dizaines de milliers de Nantais au sein de cette Assemblée.

Nos prochains échanges concerneront nos demandes d’expression dans le magazine municipal Nantes Passion ainsi que sur le site internet de la Ville ; des échanges sont en cours actuellement avec votre cabinet sur ces différents sujets. Vous avez vu comme nous que la Mairie de Paris a fait le choix d’ouvrir un espace d’expression de l’opposition sur son site internet ; vous savez que nos attentes sont fortes sur ces deux dossiers. Nous attendons également de pouvoir échanger avec la Ville sur les modalités de notre représentation au sein des différents conseils de quartier.

Compte-tenu de ces différentes attentes, mais en souhaitant marquer aussi notre volonté de travailler ensemble de manière constructive sur ces différents sujets, nous voterons pour cette délibération, avec une réserve sur les sujets que nous venons d’évoquer. Je vous remercie.