Madame le Maire,

Chers Collègues,

Vous nous proposez de subventionner une étude pour un centre international de séjour, “le style Auberge de Jeunesse” avez-vous précisé en commission.

Il existe aujourd’hui une auberge de jeunesse située à la Manufacture des Tabacs, d’une capacité de 120 lits et elle n’est pas saturée. Il existe d’ailleurs d’autres lieux d’hébergement bon marché à Nantes et dans la Métropole.

Qu’est-ce qui justifie aujourd’hui une telle étude ? Quel devenir pour l’actuelle auberge de jeunesse si la demande ne justifie pas un complément d’accueil ?

Cette étude est confiée à La Fédération des Amicales Laïques. Quelles sont les raisons de ce choix, les services de la ville ne peuvent-ils mener une telle étude ? Pourquoi ne pas avoir fait appel à des structures liées au tourisme ?

Je vous remercie.