Madame le Maire,

Chers collègues,

Depuis plusieurs années nous sommes favorables, à Nantes et à Nantes Métropole, avec le groupe des élus de la droite et du centre, et depuis la précédente mandature, à une ouverture des commerces les deux dimanches avant Noël.

Nous avons voté les vœux que vous nous avez proposés, et qui reprenaient très largement les propositions que nous avions faites antérieurement, à savoir une ouverture les 2 dimanches après-midi précédant les fêtes de fin d’année.

Nous resterons sur la même ligne en 2017, et nous souhaitons, notamment compte-tenu des difficultés récurrentes des commerçants de notre ville, maintenir un périmètre d’ouverture limité aux centres villes et aux centre-bourgs. Concernant la question de l’ouverture des commerces de Beaulieu, nous vous laissons donc le soin de définir le périmètre de ce qui, pour vous, constitue le centre-ville de Nantes.

Nous avons suivi avec pas mal de perplexité les différents épisodes presse concernant l’ouverture de Beaulieu cette année. La seule question est de savoir si, pour vous, Beaulieu fait partie ou non du centre-ville de Nantes :

  • Si oui, pourquoi ne pas l’avoir autorisé à ouvrir dès cette année ?

  • Si non, pourquoi l’autoriser à ouvrir l’année prochaine ?

Je profite également de cette délibération pour vous redire le désarroi des commerçants du centre-ville face à votre démission complète par rapport à leurs problématiques. Je rappelle que certains d’entre eux ont, certains jours, perdu plus de 75% de leur chiffre d’affaires lors des manifestations de ces derniers mois. Face à cela, vous avez annoncé plusieurs réunions avec la Préfecture pour faire avancer les dossiers. Les conditions obtenues de la Préfecture étaient tellement drastiques que moins de 5 dossiers ont pu bénéficier d’une aide de l’État. Que comptez-vous faire pour tous les autres et quel est votre plan d’action sur ce sujet ?

Je vous remercie.