Madame le Maire,

Chers Collègues,

Cette cinquième répartition de subventions, de même que la première, la deuxième, la troisième et la quatrième… qui l’ont précédée… ne manque pas de commencer pour la énième fois, par nous rappeler à quel point les associations, je cite “sont des acteurs importants de la vie sociale et du bien vivre ensemble”… Qu’ ”elles sont le signe de la vitalité des Nantaises et des Nantais à s’organiser autour d’intérêts communs…”

Certes.

Je vous épargnerai ici de vous réitérer, moi aussi pour la énième fois, notre souhait de voir rappelés dans les délibérations, les montants aloués précédemment, lors de chacune de ces répartitions, ce qui nous permettrait d’avoir une vue d’ensemble sur le budget global de chaque association ou projet subventionné.

L’absence de ces données, vous le comprendrez, ne facilite pas la tâche des élus d’opposition que nous sommes.

Je commencerai donc par vous informer qu’en l’absence des éclaircissements que nous avons à maintes reprises sollicités, sans succès, nous voterons CONTRE cette délibération.

Par ailleurs, je souhaite savoir sur quels critères, lors de ces attributions de subventions, vous différenciez projets culturels de projets cultuels.

Nous sommes tous ici d’accord pour dire que les politiques publiques doivent avoir un rôle de facilitateur en ce qui concerne l’intégration, l’insertion, les échanges, la solidarité et le vivre ensemble dans les quartiers.

Mais pourriez vous nous expliquer plus clairement que ne le fait cette délibération, ce que vous entendez par “actions développées en matière de réussite éducative, d’insertion”… et surtout de “promotion des jeunes filles et des femmes (…) et de connaissance de la culture arabe”?

Nous souhaitons simplement savoir à quel public est destiné cet apprentissage, qui en est demandeur, et quels en sont les objectifs.

Il va sans dire que chaque association est libre de promouvoir une culture ou une autre. Cependant, dans la crise de confiance que traverse la société française il est prioritaire et fondamental de transmettre ce qui fait nos valeurs communes et ce qui nous rassemble, plutôt que ce qui fait nos différences, quelles qu’elles soient et toutes respectables par ailleurs.

Enfin, merci de bien vouloir nous expliquer ce qu’est une “convention ponctuelle”.

Je vous remercie.