Madame la présidente,

Chers collègues,

Ce vœu élargit l’ouverture des commerces aux centres commerciaux le 24 décembre 2017.

L’accord partenariat prévoit le bénévolat pour les salariés. Je ne crois pas qu’un garde fou quelconque puisse garantir un réel volontariat.

Qui me certifiera que les salariés en situation précaire ont vraiment le choix alors que leur budget est d’autant plus fragile à l’approche de Noël ? Je pense notamment aux mères isolées.

L’argument de la concurrence sur Internet ne tient pas non plus le 24 décembre me semble-t-il.

J’aurais donc pu voter contre.

Cependant, il y a eu un vrai dialogue social territorial sur ce sujet, que vous avez soutenu. Dans le contexte actuel j’estime important de le saluer, de l’encourager . C’est pourquoi je ne voterai pas contre mais m’abstiendrai .

Je vous remercie.