Madame la Présidente,

Bien évidemment nous voterons le lancement de cet appel d’offres.

Il y a plusieurs années, vous avez fait le choix du modèle Tri’Sac pour la collecte des déchets sur une partie de la métropole.
Ce système n’est pas parfait, mais à présent que nous sommes engagés, il n’est pas question de revenir en arrière, mais il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour l’améliorer.

Je souhaite donc que le cahier des charges comporte des clauses précises quant à la solidité des sacs, notamment des sacs jaunes.
Les taux de refus ont certes diminué, mais ils restent encore très élevés, trop élevés, ce qui nuit à nos nécessaires efforts de recyclage.

Je ne peux évidemment pas ne pas évoquer l’actualité chargée qui conduit à l’arrêt du ramassage des ordures ménagères sur la Ville de Nantes.

Je me souviens très bien de la réaction de Jean-Marc Ayrault quand sur le mandat précédent j’avais demandé de mettre fin au système du “fini-parti”. Dans sa grande capacité d’écoute et de dialogue, j’avais eu le droit d’être traité d’ignare.

Je me souviens très bien de la réaction de Mme Lefranc, lorsqu’en début de ce mandat j’avais renouvelé ma demande, demande considérée par cette dernière comme une véritable atteinte au service public et à ses agents.

Je n’aurai pas la prétention de penser qu’en faisant ces propositions, nous avions un temps d’avance, mais j’ai quand même le sentiment que vous avez un temps de retard.

Vous avez enfin décidé de revenir sur ce système en déclarant récemment le “fini-parti” c’est fini.

Force est de constater que le dialogue social et la co-construction n’ont pas été au rendez-vous, ce qui conduit à la situation de blocage que nous connaissons aujourd’hui et qui se traduit chaque jour par des problèmes sanitaires grandissants.

Je forme le vœu que vous agirez différemment, il n’est jamais trop tard, sur la question du temps de travail, le Gouvernement devant publier très rapidement une circulaire demandant aux collectivités d’appliquer les 1607 heures annuelles.

Il n’est pas trop tard pour nous entendre et tirer les leçons de vos échecs de dialogue avec nos organisations syndicales.

Je vous remercie.