Madame le Maire,

Chers collègues,

Construire ou agrandir une école est toujours une bonne nouvelle pour une commune.

Cela démontre son dynamisme et son attractivité. Cela permet également d’offrir aux élèves les meilleures conditions de travail.

Nous voterons donc naturellement les 3 projets qui nous sont présentés ce matin dans 3 quartiers en forte évolution.

Vous me permettrez quelques remarques.

Tout d’abord, nous notons le coût non négligeable de ces opérations.

Au total, nous créons 16 classes pour 23.5 M€.

À Mellinet ou au Champ de Manœuvre, dans les deux dossiers à suivre, nous créons 16 classes pour 15 M€.

Le surcoût de l’extension est donc très clair.

Je souhaite également attirer l’attention sur la nécessité, dans ces projets, de conserver des espaces extérieurs de taille suffisante dans un contexte de forte augmentation des effectifs.

Dans ces projets, il est également prévu la possibilité d’intégrer des accueils de loisirs sans hébergement. Nous serons attentifs à ce que des espaces enherbés soient proposés pour un meilleur confort et une offre plus qualitative.

Nous serons avec ma collègue Blandine Krysmann particulièrement vigilants sur la prise en compte de ces questions dans le cadre du jury de concours.

Enfin, plus généralement, je veux vous redire notre attachement à des écoles à taille humaine. Avec ces projets, la Mutualité va passer à 19 classes, soit environ 570 élèves.

Pour mémoire, nombreux sont les collèges publics nantais à ne pas atteindre ces effectifs. En effet, sur les 16 collèges publics nantais, 13 affichent des effectifs inférieurs à 570 élèves.

Je pense d’ailleurs que nous pourrions ouvrir des discussions avec le Département qui devrait se lancer dans une rationalisation sur Nantes de sa carte des collèges et pourrait nous rétrocéder terrains et bâtiments que nous pourrions réutiliser à des fins scolaires. À bon entendeur…

Je vous remercie de votre attention.