Conseil Métropolitain du 16 février 2018 – Intervention de Marc Reneaume

BUDGET 2018.L’AVENIR, C’EST AUSSI APRÈS 2020.

Il est évident que la situation financière de NM reste saine.

Il faut donc se poser 2 questions:

– d’où vient cette situation,

– et à quoi ça sert?

1- D’OÙ VIENT CETTE SITUATION ?

Très peu des économies. Les dépenses de fonctionnement ont augmenté de près de 20M/an depuis début du mandat: efforts des équipes à saluer, mais choix politiques inefficaces.

Cela vient exclusivement de 3 éléments très simples:

– augmentation des impôts sur les particuliers en 2016,

– augmentation des impôts sur les entreprises en 2017,

– début de ré-endettement au budget général en 2018.

Entre 2015 et ce budget 2018, la “ponction fiscalité directe” a augmenté de 136M€.

2- À QUOI ÇA SERT?

Sur cette période, voilà ce à quoi ont été utilisés ces 136M:

– 30M baisse dotations de l’Etat,

– 20M baisse de la TEOM pour revenir à la légalité,

– 63M augmentation des dépenses de fonctionnement,

– 14M amélioration de l’Epargne nette,

– 9M divers (dette, frais financiers…)

Sur 136M supplémentaires prélevés sur nos concitoyens, vous en consommez près de la moitié (46%) en dépenses de fonctionnement, parfois en agissant “à chéquier ouvert” sur des opérations éphémères, et seuls 10% de cette manne est allée vers nos investissements.

C’est à dire vers l’avenir.

Nous craignons que votre politique soit surtout “je dépense vite et beaucoup pour essayer d’être ré-élu…et on verra bien après!”

Mais pour nous, l’avenir c’est aussi après 2020, et ça se prépare autrement si l’on veut vraiment respecter la jeunesse qui nous suivra