Conseil Métropolitain du 22 juin 2018 Intervention de Julien Bainvel

Exploitation des parcs publics de stationnement du cœur de ville

Madame la Présidente,

Chers collègues,

Notre Groupe votera contre cette délibération pour 3 raisons majeures :

  • Tout d’abord, le mode de gestion choisi n’est en réalité qu’un fonctionnement en semi-régie en ayant recours à la SPL NMGS. Je ne reviendrai pas ici sur les petits arrangements qui ont conduit la Métropole à annuler l’appel d’offres relatif au stationnement sur l’espace public et qui conduisent avec cette délibération à lui confier la gestion de l’ensemble du stationnement en cœur de ville sans faire jouer à la concurrence.
  • Ensuite, le périmètre retenu qui, s’il est conforme à l’arrangement évoqué précédemment, manque à nos yeux de cohérence, ne comprenant pas par exemple les parkings Aristide Briand ou Médiathèque.
  • Enfin, et surtout, en réalisant une marge de près de 53%, l’opérateur reversera sur la durée du contrat, 4 ans et 3 mois, une redevance de près de 12 M€. 12 M€ purement et simplement ponctionnés sur nos concitoyens métropolitains.

Si nous n’étions pas une collectivité, ce serait du racket. Comme nous sommes une collectivité, c’est un impôt déguisé, levier auquel la Métropole a beaucoup trop souvent recours.

Nous voterons donc contre cette délibération.

Je vous remercie.