Madame le Maire,
Lors du dernier Conseil municipal le 12 octobre, je suis intervenu pour relayer les inquiétudes réelles des personnels de l’animation périscolaire suite au changement d’opérateur mis en œuvre au 1er septembre dernier.
Madame Naël vous m’aviez répondu être attentive à la situation, que des discussions étaient en cours et qu’il s’agissait d’un problème de communication entre le nouvel opérateur et les personnels.
Deux mois après cette intervention, les familles nantaises font face aujourd’hui à un nouvel épisode de grève, qui pose de réels problèmes d’organisation pour les familles, lesquelles n’ont été prévenues qu’hier soir de la situation dans leur école.
Cette nouvelle grève laisse entendre que les inquiétudes ne sont pas levées et que les informations transmises aux salariés n’ont pas permis de les rassurer.
Par ailleurs, nous avons reçu un certain nombre d’informations indiquants que dans le cadre des recrutements opérés en début d’année, beaucoup de salariés ne disposent d’aucun diplôme, d’aucune formation, ni d’aucune expérience auprès des
enfants. Cette situation pose des problèmes dans certaines équipes et interroge sur les attitudes et comportements de certains animateurs vis-à-vis des enfants.
Pourtant, l’un des arguments ayant conduit à changer d’opérateur était que Léo Lagrange disposait d’une capacité forte et reconnue en matière de formation. Aussi, sur ces deux points, nous souhaiterions disposer d’informations précises
permettant de rassurer les familles sur le niveau et la qualité d’encadrement de leurs enfants et les mesures mises en œuvre pour éviter de nouvelles grèves.
Je vous remercie.